Quel budget prévoir pour un logement du CROUS ?

Quel est le prix d’un logement du CROUS ? Est-il identique partout en France ? Mais surtout, pourquoi ces habitations sont-elles si populaires auprès des étudiants ? Parce qu’ils sont déjà aménagés (ce qui évite les emménagements coûteux), mais surtout que le prix des loyers peut inclure certaines charges, comme le gaz et l’électricité. Toutefois, chaque étudiant louant un logement au CROUS a l’obligation de s’assurer.

Quel est le prix d'un logement du CROUS en France ?

Les budgets des étudiants sont serrés : alimentation, assurance habitation CROUS, abonnement aux transports en commun…
Or, le prix d’un logement du CROUS est extrêmement intéressant pour une surface meublée et équipée.

Dans une résidence traditionnelle du CROUS, le loyer mensuel varie de 200 € (chambre de 9 m2) à 500 € (studio meublé de 15 à 20 m2). Avec des prestations évolutives : une chambre de 9 m2 comprend un lavabo. Mais les toilettes, les douches et les cuisines se situent à l’extérieur du logement, dans des espaces collectifs.

À l’inverse, dans un studio d’une surface de 15 à 20 m2, vous disposerez d’un coin cuisine, de toilettes, d’une douche, d’un réfrigérateur et d’un lavabo privatifs.

Toutefois, ces chiffres du site service-public.fr ne sont pas absolus, surtout dans les villes où le marché du logement reste tendu.

Ainsi, pour une résidence située dans le XIIe arrondissement à Paris, le prix mensuel du loyer d’un logement du CROUS type T1 d’une surface comprise entre 11 et 14 m2 sera de 309 €, tandis qu’un T3 de 64 m2 pour 3 personnes coûtera 1 031 € par mois.

Quelles sont les charges locatives incluses dans le loyer ?

En fonction des résidences, les charges locatives peuvent être comprises dans le prix de votre loyer. Appelées aussi charges récupérables (car réglées initialement par le bailleur, en l’occurrence le CROUS), elles englobent 3 types de dépenses :

  • Les dépenses correspondant aux services rendus dans votre logement ou dans l’immeuble, par exemple le chauffage et l’eau, les coûts de fonctionnement de l’ascenseur, les frais de gardiennage ou l’électricité dans les parties communes.

  • Le prix d’un logement du CROUS peut aussi inclure l’entretien et les réparations dans les parties communes, comme le nettoyage de l’immeuble.

  • Les taxes locatives, par exemple l’enlèvement des ordures ménagères.

Les autres frais correspondent aux charges privatives qui vous incombent, relatives au maintien en bon état de votre logement (changer une ampoule grillée, un rideau de douche déchiré, etc.).

Contrairement à une location classique, vous n’avez pas à payer de taxe d’habitation dans une résidence gérée ou conventionnée par le CROUS.

Si elles ne sont pas comprises dans le loyer de votre logement, les charges locatives vous coûteront entre 30 € et 50 € par mois.

Le prix d’un logement du CROUS inclut votre consommation de gaz et d’électricité individuelle dans une résidence gérée par le CROUS, tout comme la connexion Internet (mais vous devrez contacter vous-même un opérateur pour l’installation et la résiliation, ces frais étant à votre charge).
Mais dans des résidences conventionnées, vous devrez régler gaz et électricité. Et payer l’ouverture du compteur électrique (à partir de 15 €). Toutefois avec des opérateurs comme EDF et ses “Tarifs Bleus” réglementés adaptés aux étudiants, votre facture d’électricité restera raisonnable : 136,12 € par an (source : Meilleurstaux.com).

Pour le gaz, comptez environ 20€ de frais d’ouverture de compteur. Avec des offres comme Engie Gaz Tranquillité, vous paierez environ 249,75 € par an (même source).

L'assurance habitation est-elle obligatoire ?

Si le prix d’un logement du CROUS est avantageux, à l’instar du dépôt de garantie obligatoire (1 mois de loyer), vous devez aussi assurer votre logement et fournir une attestation d’assurance à votre bailleur. Ce document prouve que vous êtes assuré au minimum pour les risques locatifs (votre assurance couvrira votre responsabilité pour les dommages d’incendie, d’explosion et de dégâts des eaux causés au logement). À défaut, vous ne pourrez pas louer votre logement.

L’assurance habitation constitue parfois un poste de dépenses malvenu dans le budget d’un étudiant, pouvant atteindre 100 € par an, avec des garanties limitées. Inversement, Etudassur propose des prix uniformes et moins chers que les assureurs traditionnels, qu’importe la taille de votre logement et la ville où vous étudiez. Tout comme le prix de votre logement du CROUS, votre assurance habitation sera donc bon marché : la formule CROUS à 32€ par an comprend le minimum des garanties requises. Les formules “Essentielle” (4,15 € par mois) et “XXL” (5,30 € par mois) comprennent des garanties plus étendues.

FAQ

En résidence CROUS traditionnelle, le loyer mensuel oscille entre 200 € pour une chambre de 9 m2 et 500 € (studio meublé d’une surface comprise entre 15 et 20 m2).

En résidence CROUS conventionnée, le prix d’un logement du CROUS est en moyenne de 400 € par mois.

En France, le loyer moyen pour un studio étudiant (hors résidence du CROUS) est de 550 € par mois.

Chaque mois, vous avez jusqu’au 10 pour payer votre loyer.

Partager l’article sur

Facebook
Twitter
Linkedin
puce-lit

Stop aux punaises de lit

Inclus dans nos assurances !