Quelle est l’assurance nécessaire pour un étudiant à l’étranger ?

Si tu pars à l’étranger plus de 90 jours, l’assurance de ta carte bancaire ne fonctionnera pas. On conseille donc aux étudiants français ou dépendant de l’assurance maladie française de souscrire une assurance pour étudiant à l’étranger pour partir y étudier. Mais d’abord, quels différents domaines une telle ”assurance” comprend-elle ? Quelles sont les conséquences d’un défaut d’assurance si tu étudies ou effectuer un stage en entreprise à l’étranger ? Tentons de répondre à ces questions.

L'assurance maladie fonctionne-t-elle à l'étranger ?

L’assurance maladie française fonctionne en Suisse ou dans l’Espace économique européen (EEE). Hors de ces zones, elle s’applique ponctuellement en fonction des accords bilatéraux passés entre la France et certains pays.

Pour en bénéficier, demande ta carte européenne d’assurance maladie (CEAM) sur le site Ameli.fr (Sécurité sociale).

Tu pourras présenter ta CEAM aux professionnels de santé du pays étranger où tu vas étudier ou effectuer un stage en entreprise.

Attention, si tu transfères ta résidence hors de France, tu ne dépends plus de la Sécurité sociale française, mais de celle de ton pays d’études (ou de stage en entreprise).

Pour un séjour hors EEE, il faudra s’enregistrer auprès de l’organisme local de sécurité sociale.

🚩 Dans toutes les situations évoquées, le montant des remboursements n’excédera pas le montant du remboursement qui t’aurait été accordé en France. Or, les frais de santé sont nettement plus chers à l’étranger. Il est donc fortement recommandé de souscrire une assurance pour étudiant à l’étranger qui couvrira efficacement tes dépenses de santé.

Il faut bien concevoir que dans certains pays, les frais médicaux sont particulièrement onéreux : compte environ 200 euros aux États-Unis ou à Hong Kong pour consulter un médecin.

Il existe généralement 2 formules d’assurance santé, en fonction des besoins et du budget de chaque étudiant :

– Remboursement en cas d’urgence médicale ou d’accident.

– Remboursement de l’intégralité des frais médicaux (y compris pour les maladies), garantie accident et urgence médicale.

🚩 Vérifie que tu es remboursé “au 1er euro” (tu n’as pas à attendre le remboursement de la Sécurité sociale ou de la Caisse des Français à l’étranger, ton assureur te rembourse dès le 1er euro dépensé).

Idéalement, choisis une assurance grâce à laquelle tu n’as aucun frais à avancer.

Donc si tu pars dans un autre pays, mieux vaut…t’assurer 👀 que ton assurance maladie française fonctionne bien à l’étranger, par exemple en te rendant sur le site du ministère des Affaires étrangères. Et choisis une assurance pour étudiant à l’étranger en conséquence (appelée aussi “assurance voyage pour étudiants à l’étranger”).

Garantie rapatriement

Le ministère des Affaires étrangères indique que le coût d’un rapatriement à l’étranger en cas de maladie ou d’accident grave peut atteindre 80 000 euros. Tu dois donc impérativement souscrire une assurance voyage pour étudiants à l’étranger qui comprend une garantie rapatriement te couvrant dans de telles situations.

✈️

Garantie responsabilité civile étudiant

Une assurance pour étudiant à l’étranger doit aussi comprendre une responsabilité civile étudiant complète : elle couvre à la fois les dommages que tu pourrais causer non intentionnellement à des tiers dans le cadre de tes études (que ces faits se produisent dans l’enceinte de l’établissement d’enseignement où tu étudies, dans ton logement étudiant, ou à l’extérieur de ces derniers).

🛡️

Comme pour les frais de santé, si tu veux étudier à l’étranger, les établissements d’enseignement supérieur du pays où tu souhaites te rendre te demanderont tous une attestation de responsabilité civile.

Et si tu veux effectuer un stage à l’étranger, toute entreprise te la demandera également.

En outre, certains pays demandent systématiquement une assurance pour étudiant à l’étranger au préalable pour y faire un stage ou des études, notamment aux États-Unis.

Si tu veux faire un VIE (volontariat international en entreprise) ou un VIA (travailler dans l’administration française à l’étranger), l’assurance voyage étudiant n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée. 

Comment choisir la meilleure assurance voyage étudiant ?

🏇

– Évalue tes besoins : dans quels pays pars-tu ? Combien de temps ?

– Quelle couverture te proposent les différents assureurs ?

– À quel prix ?

– Existe-t-il des exclusions ou limitations de garanties pénalisantes ?

En répondant à ces questions, tu pourras déjà exclure les offres d’assurances pour étudiant à l’étranger incomplètes, et te concentrer uniquement sur les plus intéressantes.

Consulte sur le web les avis laissés par les autres étudiants assurés, afin de te faire une opinion plus affûtée d’une offre qui retiendrait particulièrement ton attention.

Enfin, outre les garanties incontournables déjà évoquées, essaie de privilégier une assurance voyage étudiant qui contient le plus d’options possibles, comme une garantie bagages pour la perte ou le vol de ces derniers, une assurance annulation si ton vol est reporté ou annulé, voire une assistance juridique pour couvrir des frais de justice ou des frais d’avocats éventuels.

🔎

N.B. : l’assurance pour voyage pour étudiants à l’étranger ne fonctionne pas dans certains cas, par exemple en cas de pratique d’un sport dangereux. Par ailleurs, elle est souvent soumise à une limite d’âge maximum.

💡Astuce : une assurance voyage pour étudiants à l’étranger comprend à la fois la couverture des frais de santé, une garantie responsabilité civile et une garantie rapatriement. Elle coûtera globalement moins chère que de souscrire 3 assurances différentes pour chacune de ces prestations.

FAQ

L’assurance responsabilité civile pour étudiant couvre les dommages corporels ou matériels involontairement causés par l’étudiant assuré au cours de ses études ou de son stage à l’étranger.

Le prix d’une assurance pour étudiant à l’étranger varie beaucoup en fonction de la destination et des options choisies, comme de l’assureur qui l’émet. Elle coûte en moyenne 35 euros mensuels maximum, mais peut descendre à 25 euros maximum en cas d’études en Europe.

Partager l’article sur

Facebook
Twitter
Linkedin
puce-lit

Stop aux punaises de lit

Inclus dans nos assurances !