Quels sont les conseils pour la visite d’un logement étudiant ?

Visiter un appartement - Nos conseils

Tu visites bientôt ce qui pourrait devenir ton futur logement étudiant ?
Afin d’optimiser tes chances, voici quelques conseils pour te démarquer des autres candidats et emménager en toute sérénité : prépare soigneusement ton dossier de location et ta visite, pose les bonnes questions. Si ton dossier est accepté, il faudra aussi faire attention quand tu rempliras l’état des lieux et que tu signeras ton contrat de bail.

Un dossier de location complet

📂

Le premier conseil pour une visite d’un logement étudiant réussie ? Préparer soigneusement ton dossier de location. Il doit comprendre tous les documents exigés par le propriétaire du logement. Ainsi, tu rassureras ce propriétaire, en apportant toutes les garanties prouvant que tu peux payer le loyer et les charges qu’il demande.

Le propriétaire demandera les 3 derniers bulletins de salaire, le justificatif de domicile, voire la pièce d’identité de ton garant (la personne qui paiera à ta place si tu ne peux plus payer).

Il peut également te demander une pièce d’identité (valide), un justificatif de domicile, et un justificatif de situation professionnelle (par exemple ta carte d’étudiant). En revanche, le propriétaire n’a pas le droit d’exiger certains documents, comme un extrait de casier judiciaire ou te demander de verser des frais de “réservation” du logement. Ainsi, tu gagneras du temps… ou tu loueras même juste après ta visite, car le propriétaire sera plus facilement convaincu par ton profil.

Prépare ta visite

👔

Bien entendu, présente-toi à l’heure au rendez-vous, bien coiffé et habillé de façon classique (chemise et pantalon ou robe longue de couleurs sobres, chaussures de ville…) : tu feras ainsi meilleure impression et renverras une image “sérieuse” au propriétaire.
Autre conseil élémentaire pour la visite d’un logement étudiant : rester poli et le plus souriant possible.

Lors de la visite, voici quelques points de vigilance importants :

– Peux-tu ouvrir ou fermer sans difficulté les portes et les fenêtres ?

– L’état du sol, des murs et des placards.

– Attention aux éventuelles traces d’humidité dans le logement.

– Assure-toi que l’électricité, le gaz et les radiateurs fonctionnent et sont aux normes.

– Ouvre tous les robinets, tire la chasse d’eau.

– Vérifie l’état des prises électriques, téléphone, télévision, le système Internet (idéalement, une fibre optique).

N.B. : Mieux vaut te faire accompagner par une proche personne plus expérimentée. Son œil de lynx saura ainsi déceler d’éventuelles imperfections que tu n’aurais pas forcément vues.

🔎

Lors de ta visite, pose de (bonnes) questions

Parmi les conseils essentiels pour la visite d’un logement étudiant figure la nécessité de poser des questions pertinentes, afin d’éviter les mauvaises surprises.

Comme évoqué précédemment, tu dois t’assurer que tout fonctionne correctement. Si cela n’est pas le cas, le contrat de bail devra mentionner les travaux à la charge du propriétaire pour rendre le logement décent.

Outre le montant du loyer, quel est le montant des charges locatives (dépenses initialement payées par le propriétaire et qu’il peut récupérer auprès du locataire), comme les frais d’entretien de l’immeuble ou la consommation d’eau du locataire ?
Sont-elles incluses dans ton loyer ?

Là encore, mieux vaut te faire accompagner par une personne de confiance qui connaît bien la législation, afin qu’elle te conseille au mieux pour la visite de ton logement étudiant… et soit capable de constater d’éventuelles irrégularités commises par un propriétaire distrait ou peu scrupuleux…

Renseigne-toi également sur le quartier : existe-t-il des commerces de proximité, des supermarchés ou supérettes ? Le voisinage est-il bruyant la nuit ?

Enfin, demande à quelle date tu pourrais emménager.

🚲

Le propriétaire accepte ton dossier de location ?

🎆🎆
🎆

Bravo ! Mais avant d’emménager, il faut procéder à l’état des lieux, puis signer le contrat de bail (contrat de location). 

État des lieux

En tant que locataire, tu feras l’état des lieux avec le propriétaire (ou son représentant), c’est-à-dire l’inventaire du logement et ses équipements.

Personne ne te conseille, ni pour la visite de ton logement étudiant ni pour remplir correctement l’état des lieux ? En cas d’oubli, par exemple si tu remarques certains défauts ultérieurement, tu as le droit de demander au bailleur (le propriétaire) de modifier l’état de lieux pendant les 10 jours suivant la signature du document.

Un état des lieux correctement établi évite d’éventuels désaccords futurs entre locataire et propriétaire. Il représente donc une garantie précieuse pour toi.

Il faut donc passer au peigne fin toutes les pièces et les équipements du logement.

Ce document doit obligatoirement contenir certaines informations :

– La nature de l’état des lieux (d’arrivée ou de sortie). – L’emplacement exact du logement.

– La date de l’état des lieux.

– Les noms du propriétaire et du locataire.

– Leurs adresses.

– Leurs signatures.

Donc le principal conseil à te donner pour la visite de ton logement étudiant est d’établir un état des lieux aussi précis que possible. Tu peux télécharger des modèles prérédigés en fonction de ta situation (location vide, meublée…).

La signature du contrat de bail

En général, s’il s’agit d’un bail d’habitation classique, sa durée est de 3 ans renouvelables. Pour une location meublée, 1 an renouvelable.

Le bail doit obligatoirement comporter certaines mentions :

– La mention « bail d’habitation ».

– Nom et domicile du propriétaire, nom du locataire. – Durée du bail et date de prise d’effet.

– Montant du loyer et mode de règlement (virement, chèque…).

– Montant du dépôt de garantie.

– Description du logement (y compris ses équipements).

– Montant du précédent loyer; travaux effectués depuis le précédent contrat de bail.

N.B. :

– Conseil (souvent oublié) pour la visite d’un logement étudiant : tu devras obligatoirement souscrire une assurance habitation étudiant couvrant au minimum les risques locatifs. À défaut, le propriétaire refusera de te louer le logement.

– Si tu emménages dans une colocation, il existe 2 solutions : plusieurs contrats de location (un pour chaque locataire), ou à un seul contrat pour tous les locataires. Pendant la durée du bail, les colocataires sont solidairement responsables de ce contrat (notamment pour le paiement du loyer et des charges).

FAQ

Être à l’heure au rendez-vous, avec un dossier locatif complet. Il faut inspecter avec soin le logement : traces d’humidité, état des équipements… Enfin, demander le montant du loyer, des charges, et quand le logement serait libre.

Le dossier locatif contient les pièces demandées par le propriétaire d’un logement : justificatifs d’identité, de domicile, ressources financières, caution, situation professionnelle. Tu peux retrouver toutes les pièces à fournir ici.

Le contrat de bail (ou contrat de location) énumère les droits et obligations du propriétaire et du locataire.

Il s’agit de l’inventaire contradictoire du logement, des équipements (voire des meubles qu’il contient en cas de location meublée) entre le propriétaire et le locataire

Partager l’article sur

Facebook
Twitter
Linkedin

Attention : Merci de noter que nous ne serons pas joignables ce vendredi 10 mai 2024, nos bureaux seront exceptionnellement fermés. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

puce-lit

Stop aux punaises de lit

Inclus dans nos assurances !